SMSTO : Société de Médecine et de Santé au Travail de l’Ouest

 Membre de la Fédération Française de Santé au Travail

Moteur de recherche :

MAROC : ECHANGES INTERNATIONAUX EN SANTE AU TRAVAIL

MAROC / 10 AU 20 NOVEMBRE 2005

10 NOVEMBRE 2005

Départ pour Casablanca, après un bel embouteillage très parisien, arrivée à Casablanca quelques heures plus tard.

Le car et le chauffeur nous attendent .

A l’hôtel Idou Anfa accueil chaleureux du docteur Laraqui.

Nous prenons notre premier thé à la menthe avec cornes de gazelle

-11 NOVEMBRE

Matin : Visite du port de Casablanca

Accueil par un membre de l’équipe du directeur de l’ONEP, et par le médecin du travail du port qui nous font visiter le centre médical ouvert tous les jours, à toute heure de l’année.

Visite des différentes parties du port et impression de modernité. Les quais sont vastes, les différentes parties sont bien ordonnées :

-commerce

-Plaisance

-hydrocarbures

-conteneurs

Après midi :

Visite de la nouvelle médina, mais impossibilité de visiter ou d’apercevoir le palais du roi, puis visite de l’ancienne médina.

Soir :

Invitation surprise chez l’ancien doyen de la fac de Casa : une leçon d’hospitalité.

34 personnes assises dans une pièce, silencieuses , écoutent le doyen et le docteur Laraqui

deviser tranquillement. Puis est servi un repas de fête pantagruélique :

4 tables de neuf personnes, un demi agneau cuit au feu de bois par table, mais aussi coucous, pâtisserie de luxe et gâteaux marocains.

Le ton est donné  sur la qualité de la cuisine marocaine et sur le sens de l’hospitalité de nos hôtes.

12 NOVEMBRE

Participation toute la journée au congrès de la médecine du travail avec les confrères marocains ;

En général ,les médecins n’ exercent pas la médecine du travail à plein temps .Ils sont pour la plus part spécialistes ( pneumologues, radiologues ,,) ou parfois généralistes. La collaboration entre le professeur Verger de Rennes depuis de nombreuses années avec le docteur Laraqui permet la formation sur place au Maroc des médecins du travail

Le soir : dîner de fête et « mariage marocain » :Patricia et Philippe se prêtent à la démonstration :-succession de robes de parures ,de bijoux -chevauchée dans un dais en argent porté par les danseurs et les musiciens ; nous dansons tous au son des tamtams ,au milieu des rires et des youyous ,ce qui nous aident à digérer la fameuse pastilla ,aussi bonne que la renommée le prédisait ! Les échanges avec nos collègues marocains sont très chaleureux !

13 NOVEMBRE

le matin : visite de la grande mosquée d’ Assan II : construite sur une surface gagnée sur la mer , grandiose et ultramoderne dans sa technicité : toit ouvrant, portes automatiques, sol de marbre , piliers de stuc ajourés, boiseries :une démonstration de l’ art auquel tous les marocains ont participé !

l’ après midi : départ pour Rabat : il pleut et ne fait pas très chaud :les marocains s’ en réjouissent .Celles qui n’avaient pris que des robes d’été dans leur valise se sentent un peu frileuses !

Les docteurs Laraqui et Tazi nous rejoignent et nous font visiter cette ville qu ils connaissent très bien pour y avoir fait leurs études : nous découvrons les abords du palais royal ,bien gardé par différents corps d’ armes, la nécropole de Chellah, le mausolée où Mohammed V et AssanII sont enterrés, l’ esplanade avec vue sur la mer , la porte des Oudaias qui nous mènent à travers les ruelles de la kasba aux murs chaulés en bleu, à un salon de thé , où la vue sur le rivage est splendide. Puis nous visitons le souk à travers la foule.

14 NOVEMBRE

départ pour Marakech et visite des mines de phosphates à Bengrir

-découverte d’ une immense entreprise , très prospère :l’ OCP (premier exportateur mondial de phosphates)

structure très rigoureuse où les ouvriers sont pris en charge depuis le logement , la formation et la retraite (pas de droit de grève en contrepartie)

le soir :arrivée à Marakech à l ‘hôtel Farah

15 NOVEMBRE

le matin :visite de Marakech et de ses artisans :-découverte des tanneries aux méthodes ancestrales avec utilisation de chaux vive et de fientes de pigeons ( sans gants évidemment) pour le nettoyage des peaux

-découverte des ferronneries, des menuiseries où le travail des enfants laisse rêveur !

l’ après midi :visite de la faculté de Marakech et rencontre avec le doyen

16 NOVEMBRE

découverte des cascades de la vallée de l’Ourika ,aperçu des neiges éternelles sur le haut Atlas, belle grimpette pour arrivée aux cascades avec ou sans talons hauts, puis repas bien mérité sur une terrasse avec vue sur la montagne !

le soir : aperçu du feu d’artifice grandiose en l’ honneur du cinquantenaire de

l’ indépendance ; puis découverte de la « fantasia »à l’ attention principal des touristes dans un décor très Walt Disney.

17 NOVEMBRE

départ à 7 heures pour arriver à midi à Agadir ; après midi au bord de la piscine ou sur le bord de la plage,,,

Modification des programmes : en raison des jours fériés attribués par le roi pour le cinquantenaire de l’ indépendance, nous ne rencontrerons que tardivement un médecin du travail qui nous fera un topo sur les villes de Taroudannt et de Essaouira mais nous ne pourrons visiter ni les conserveries ni le port ni les autres entreprises locales.

18 NOVEMBRE

-excursion à Taroudannt :une des plus vieilles villes impériales du Maroc , en déclin du fait de l’ abandon progressif des caravanes et du transport routier au profit du transport maritime

-visite des souks berbères et arabes et aperçu de la fabrication de l’huile d’ argan par les femmes dans des coopératives

-déjeuner dans un hôtel magnifique au bord des remparts, merveille de la décoration intérieure et ombrage plaisant des bananeraies

-au retour : visite des vestiges des vestiges d’ Agadir ,détruite entièrement lors du tremblement de terre de 1960

-passage rapide par le port , aperçu des bateaux de pêche bien alignés le long du quai et des chantiers de construction navale.

19 NOVEMBRE

une journée à Essaouira :

-port de pêche et construction navale, vente de poissons sur les quais,,,

-visite du souk avec ses tapis ,les artisans menuisiers travaillant le tuya,,,

20 NOVEMBRE

:retour un peu long sur la France